CALIFORNIE, LITTORAL SOUS PRESSION

En Californie, l’état le plus peuplé des Etats-Unis, 8 millions d’habitants occupent un mince couloir de 50 kilomètres de large étendu sur 1450 kilomètres le long de l'océan Pacifique, à l’image d’un mouvement mondial de déplacement des populations vers les côtes, amorcé ici depuis... la Ruée vers l’or.
De tels « couloirs » démographiques concentrent les enjeux antagonistes. Si avec les Beach Boys, la plage caractérise le Californian way of life, l’accès de tous à l’océan a mis en péril un environnement des plus fragiles. Ajoutons le changement climatique à l'expansion urbaine, et nous aurons un début d’idée de l’addition de mauvais facteurs pesant sur le littoral californien.

Les communautés côtières sont prises dans des conflits exacerbés entre industriels (pêche, construction, pétrole, tourisme), politiques et activistes écologique.
Ce reportage explore les conséquences du changement climatique, les batailles autour de la réhabilitation de sites pollués et l’antagonisme irrémédiable entre préservation de la nature et développement économique.
Au nord de la Californie, le comté de Mendocino, le Point Reyes National Seashore et la baie de San Francisco sont trois zones emblématiques d'une utilisation complexe d’un littoral avec lequel les Californiens entretiennent un lien à la fois économique, récréatif et spirituel.

Les bénéfices ambigus de la préservation. Situé à un peu plus de 160 km au nord de San Francisco en Californie, le Mendocino Sate Park est un mélange de caps impressionnants, de falaises érodées, de nombreuses petites plages et de magnifiques formations côtières.

Économies locales, de la protection à l'éviction

Situé dans le village de pêcheurs de Noyo, Makela Boatworks façonne des bâteaux en bois depuis 1947. L'avènement des matériaux modernes a contribué à la disparition de cette technique artisanale. Howard Makela a appris le métier grâce à son père et son oncle, fils d'immigrés finlandais.

Une ville côtière sans côte

Pendant un siècle, le littoral de Fort Bragg a été dominé par les cheminées fumantes de l'industrie de la sylviculture. Puis Les usines ont fermé anéantissant l'économie et le terrain est à vendre. Cette ancienne ville de moulins y voit une chance de se réinventer mais le niveau de contamination du sol est encore inconnu.

Les conséquences du changement climatique

À ce jour, 86% des côtes californiennes s'érodent activement en raison de l'élévation du niveau de la mer et de l'augmentation des tempêtes dues au changement climatique. Les impacts sociaux et économiques sont majeurs. Les plages fournissent plus de 500 000 emplois à l'échelle de l'État et contribuent jusqu'à 73 milliards de dollars à l'économie nationale. Ironiquement, le blindage côtier interrompt artificiellement l'écoulement naturel de sable et a entraîné la disparition de plages.

© Celia Pernot 2019
Tous droits réservés | All rights reserved

Using Format