QUAND L'AMÉRIQUE EST VERTE

Dès la fin des années 90, le"bio" est un secteur de l'agriculture américaine qui se développe rapidement. Pourtant, les programmes du Département fédéral de l'Agriculture (USDA) tendent toujours vers une uniformisation du système, favorisent la mono-culture au détriment de la diversité synonyme d'écologie, et compromettent la survie des petits exploitants locaux.

Plusieurs alternatives ont émergé dans les années 80 : The Slow Food Movment dont les extensions européennes sont maintenant partout présentes, Community Supported Agriculture, les pionniers de l’agriculture citoyenne et des circuits courts, et Certified Naturally Grown www.cngfarming.org, les tenants d’une politique de label, dont le maillage d’exploitations couvre aujourd’hui une part significative du territoire américain, et auquel ce reportage est consacré.

Dans le sud du Misssouri, le Festival de Baker Creek réunit les fermiers bio du Midwest trois fois par an et célèbre l'authenticité de l'agriculture biologique.

Joanne et Dan Nelson, nés dans les années 60, ont grandi au cœur de l'Amérique rurale dans des fermes familiales du Midwest. Ils sont installés avec leurs quatre fils, sur une terre de 15 acres dans le nord du Missouri. Leur ferme s'inspire du modèle d'agriculture biodynamique établi en 1924 par l'anthroposophe Rudolph Steiner.

Comme près de 600 fermes, les produits des Nelson portent le label "Certified Naturally Grown" créé en 2002 sur l'initiative de Ron Khosla, petit exploitant de la côte Est qui encourage l'échange entre fermiers. En outre, Joanne et Dan ont choisi de travailler avec leurs voisins, des fermiers Amish qui n'utilisent aucun pesticide et pratique une agriculture à l'ancienne.

Les Nelson ont trois moyens de distribution : un country store à leur ferme, le Farmers'market de Columbia, et les clients au "panier". Ici à l'Iowa state fair où il se rendent depuis leur enfance.

© Celia Pernot 2019
Tous droits réservés | All rights reserved

Using Format